Le Machu Picchu pour 3 francs 6 sous

Aller au Machu Picchu pour trois francs six sous, c’est possible ! Cet article vous guidera sur les chemins de l’inconfort et de la radinerie. Si vous décidez d’aller au Machu avec les bourses pleines de pesos, c’est facile, peinard, agréable. Sinon, c’est aussi possible.
 
Cusco, décembre 2017. Il est facile de tomber sous le charme de cette ville mythique. Des petites rues pavées qui montent on ne sait pas trop où, des églises perchées, d’authentiques murs de construction inca dont les pierres s’emboitent à la perfection. Cependant, de l’époque inca, il ne reste que des miettes, les conquistadors ayant pillés, brulés, détruits, et évangélisés la plus belle cité de l’empire. La première impression en arrivant sur la place centrale est saisissante : en observant la façade de la cathédrale coloniale, on peut sentir le poids du destin, imaginer ces grands temples centenaires s’élever sous un ciel bleu cristallin, dominé par la paisible présence du Salkantay enneigé.
 
 
 
 
 
Au détour d’une rue, nous trouvons notre camp de base, un charmant petit hostal tout aussi chaleureux qu’économique, le Gringo Wasi. Notre hôte, Jimmy passe quelques coups de fil et nous réserve le minibus pour le lendemain à bon marché. Nous choisissons de faire une étape aux thermes de Santa Teresa qui possèdent quelques bains familiaux agréables et une vue splendide sur les montagnes verdoyantes, nous plantons la tente sur les hauteurs du site pour une bouchée de pain. Au matin, nous prenons à pied la route sinueuse qui monte jusqu’à Hydroeléctrica, point de passage du train Cusco-Aguas Calientes, le village au pied du Machu. Comptez 70 dollars pour ce sympathique train de montagne qui vous évitera inconfort et énergie superflue, dont la version luxe années 20 Orient-Express séduira les amateurs. 
 
 
 
 
 
Bref, la radinerie nous pousse à continuer à pied, marchant le long de la voie ferrée dans un décor spectaculaire. Après 3h sur les rails, nous arrivons à Aguas Calientes, un gros bourg niché tout au fond d’une profonde vallée cernées de falaises humides. La ville est belle mais un peu déconcertante, avec des éléments de décor atteignant le summum du Kitsch, à l’image de l’immense indigène doré qui trône sur la place du village. Comme à notre habitude, nous évitons les hôtels et plantons la tente au camping municipal.
 
 
C’est le grand jour. Après une nuit sans sommeil à pester après le groupe d’ado qui nous a pourri la nuit, nous nous présentons à la passerelle à 5h du matin, une heure avant l’ouverture du site, et attaquons par 45 minutes de montée raide sur un sentier digne d’Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue. Et à l’arrivée… waw. Fascinant, peu importe l’angle de vue ou la lumière. Le site est vertigineux et est entouré d’une magie qui dépasse l’époque et le temps.
 
 
 
 
Comment des hommes ont-il pu créer une ville ici, sur cette crête rocheuse, si haut, si proche du ciel? Les Incas ont réussi à s’approprier la nature : ils ont dompté la montagne, construisant d’ingénieux réseaux de collecte d’eau de pluie et d’irrigation, cultivant la terre sur d’impressionnantes terrasses potagères suspendues à flan de falaise, édifiant des temples et des quartiers d’habitation. Aujourd’hui encore, bien des mystères et des questions sans réponses entourent ce lieu étonnant.
 
 
Itinéraire de radins et trucs & astuces de radins
 
Cusco : Dormir au Gringo Wasi, petit dej compris, pour 20 soles
– Mini bus CuscoSanta Teresa 6h de trajet, 25 soles (au lieu du train)
– Camping aux thermes de Santa Teresa : tente 10 soles + entrée 10 soles/pers
– Rando de Santa Teresa à Hydroélectrica en suivant la route 4h
– Rando de Hydroélectrica à Aguas calientes par la voie ferrée 3h
– Entrée au Machu Picchu (réservation la veille à la boutique) : 154 soles
– Camping municipal : 15 soles
– Montée par le sentier Indiana Jones (au lieu de prendre la navette pour 32 soles)
– Camping Wayna Picchu, 2 nuits à 15 soles
– Retour en minibus le 4e jour pour 25 soles
 
Tags: , , , , , , , , ,
Previous Post Next Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *